ROUTE - Roues > Roues

Comment choisir ses roues de vélo de route ?

Jouant un rôle important pour la performance de votre vélo de route, les roues doivent être choisies avec la plus grande attention. Notez que pour rendre un vélo dynamique il faut gagner du poids sur les éléments en rotation : quoi de plus volumineux et sans cesse en rotation qu’une paire de roues ? Voici de quoi vous aider à faire votre choix.

Les standards

  • La taille des roues route, pour un vélo adulte : 650 ou 700
  • Les profils et matériaux de la jante
  • Les types de rayonnage
  • Les types de moyeux
  • Le type de frein : à patin ou disque

 

Les types de roues

La jante, le moyeu et les rayons sont les trois éléments qui détermineront les spécificités d’une paire de roues.


La hauteur de jante

Le principe d’une jante est assez simple : plus elle est haute a plus elle est lourde, rigide et aérodynamique, plus elle est basse b, plus elle est légère, maniable et confortable. Cependant la légèreté n’est pas forcément idéale sur tous les parcours, l’inertie générée par le poids de la jante peut s’avérer utile en plaine où la vitesse moyenne est importante par exemple. Suivant la discipline, la jante « parfaite » est donc un juste choix entre hauteur et poids.

 
La largeur de jante

Une jante large permet le montage de pneus plus larges en offrant une meilleure résistance au roulement, une plus grande stabilité, une meilleure adhérence et un confort supplémentaire. La génération actuelle offre des largeurs de jantes de 17 à 21 mm (largeur interne entre les crochets c) pour un montage de pneus à partir de 25 mm.

Un pneu moins large monté sur une jante plus fine n’est plus au standard actuel mais permet une compatibilité avec une plus grande variété de cadre de vélo et d’étriers de freins. Le choix d'un pneu avant est conditionné par la fourche, tandis que celui pour la roue arrière l'est par le cadre. Ces informations sont fournies par les fabricants de ces composants. Veillez à bien les vérifier en amont.

La mesure internationalisée et standardisée ETRTO est la plus fiable pour choisir un pneu. Il faudra également prendre en compte la largeur de la jante. Voici un tableau donnant les compatibilités des largeurs les plus fréquentes.



 
La matière de la jante

Les roues sont la plupart du temps en aluminium, pour améliorer le rapport résistance/poids et bien sûr pour un budget maîtrisé. On trouve cependant de plus en plus de modèles en carbone sur des profils de jantes hautes pour gagner du poids sur l’ensemble et aussi une rigidité supérieure mais avec un prix plus élevé.

Quelques fabricants proposent un mixte entre jante en carbone et piste de freinage en aluminium permettant de limiter les risques d’échauffement et pour offrir une sécurité supérieure.

 
Freinage patins ou disques ?

Les freins à disque présentent plusieurs avantages : une meilleure puissance de freinage sous toutes les conditions météorologiques, l’absence d’usure de la surface de jante et la fin des problèmes de câbles qui s’oxydent ou se grippent. Ils apportent plus de sécurité au freinage.

A l’inverse, les freins à disque pèsent plus lourds que les freins à patins et rajoutent du poids supplémentaire sur votre machine. Aussi, ce type de freins demandent une maintenance plus rigoureuse et des réglages plus spécifiques qui peuvent rendre difficile l’entretien du vélo.

 
Tubetype, Tubeless ou Tubeless Ready ?

Directement venues de l’univers VTT, les roues Tubeless ou Tubeless Ready permettent de rouler à des pressions plus basses pour augmenter l’adhérence et le confort, de réduire le risque de crevaison par perforation avec l’ajout de préventif, d’offrir un gain de poids important dans le cas d’un montage Tubeless Ready et autorisent une plus faible résistance au roulement. Cette technologie demande des roues compatibles (UST chez Mavic, 2-Way Fit chez Campagolo…) ou permettant le montage d’un fond de jante spécifique. Dans tous les cas, ces roues restent compatibles avec des pneus classiques avec chambre à air.

Le Tubeless Ready demande obligatoirement l’ajout d’un liquide préventif tandis que Le Tubeless se monte sans liquide. Aujourd’hui, le pneu Tubeless Ready est le plus répandu car il offre le bon compromis entre étanchéité et poids. Ce montage sans chambre représente l’un de meilleurs Upgrade à effectuer sur un vélo car il change de manière significative le comportement de celui-ci.

 
Le rayonnage

Le rayonnage a certainement le rôle le plus important dans une roue. Il assure une parfaite liaison entre le moyeu et la jante pour transmettre la puissance, les efforts de freinage et les changements de direction , mais il tolère aussi une certaine déformation pour apporter du confort et de la robustesse. Le rayonnage est défini par le nombre de rayons sur une roue et le type de croisement (laçage). Le plus classique et encore aujourd’hui le plus fiable, est composé de 32 rayons croisés par 3 (un rayon en croise toujours 3 autres) mais pour alléger les roues le nombre de rayons peut diminuer ainsi que le type de laçage

 
Le moyeu

Le moyeu quant à lui comporte le système de roulement. Il peut être soit de type : « cône/cuvette » a nécessitant un entretien plus régulier mais généralement fiables dans le temps ; soit de type « roulement scellé » b sans entretien (simple remplacement du roulement quand il est défectueux).


Le choix d’une cassette est déterminé par le corps de roue libre de la roue, il est donc nécessaire de choisir le bon pour monter vos pignons, nous vous invitons à consulter le guide Comment choisir sa cassette de vélo de route.


Quelles roues pour ma pratique ?

Pour les grimpeurs adeptes des relances en sortie de virage, des roues légères à profil bas pour un maximum de dynamisme sont parfaites pour les montées de cols

Si vous recherchez une paire de roues polyvalentes, nous vous recommandons d’opter pour un profil bas ou jusqu’à 35 mm selon si vous cherchez des roues dynamiques ou avec un léger effet d’inertie pour les parties roulantes.

Si c’est plutôt les parcours en plaine et la vitesse moyenne qui rythme vos sorties, un profil haut autour de 50 mm et donc des roues un peu moins légères que la moyenne vous aideront à être le plus régulier possible sans non plus vous pénaliser si vous tentez une échappée

À partir de 80 mm de profil, ce sont des roues assez exclusives généralement optimisées pour les épreuves de triathlon ou de contre-la-montre.


Merci de patienter