ACCESSOIRES | Bidons

Bidons

78 produits

BIDONS – L’indispensable à chaque sortie vélo

Une bonne hydratation pendant le sport est cruciale, car le corps perd beaucoup d'eau et d’électrolytes à travers la transpiration et la respiration accrues pendant l'effort physique. De ce fait, il est très important de maintenir une bonne hydratation pour plusieurs raisons :
- Bonne régulation de la température corporelle : La transpiration est le mécanisme principal par lequel le corps régule sa température pendant l'exercice. Lorsque l’on transpire, le corps perd de l'eau, ce qui aide à évacuer la chaleur corporelle. La déshydratation peut compromettre la capacité du corps à réguler sa température, augmentant ainsi le risque de surchauffe.
- Meilleure performance physique : Une hydratation adéquate maintient le volume sanguin, ce qui favorise la circulation de l’oxygène vers les muscles. Et une meilleure oxygénation des muscles améliore à son tour la performance physique et réduit le risque de fatigue prématurée.
- Prévention efficace des crampes : La déshydratation et la perte d'électrolytes (sodium, potassium…) peuvent favoriser l’apparition de crampes musculaires. Maintenir un bon équilibre hydrique et électrolytique est essentiel pour prévenir ces inconforts musculaires.
- Fonctionnement optimal du système cardiovasculaire : Une déshydratation importante peut entraîner une diminution du volume sanguin, ce qui peut provoquer une augmentation de la fréquence cardiaque. Cette charge sur le cœur peut compromettre la circulation sanguine et affecter négativement les performances cardiovasculaires.
- Réduction du risque de blessures : Quand on est déshydraté, Il est possible de subir une diminution de la concentration et de la coordination. Ceci augmente le risque de blessures pendant l'exercice (chutes, accidents…).

Comment bien choisir son nouveau bidon vélo ?

Choisir le bon bidon pour le cyclisme peut sembler simple, mais il y a plusieurs aspects à considérer au préalable pour s'assurer que l’on trouve le modèle qui va correspondre à nos besoins. Voici quelques caractéristiques importantes à prendre en compte :
- Capacité : Les bidons sont généralement disponibles en différentes volumes, allant de 500 ml à 1 000 ml, voire plus. La capacité choisie dépend de la durée des sorties. Pour les courtes distances, un bidon de 500 ml peut suffire ; tandis que pour des trajets plus longs ou par temps chaud, il faudra privilégier un bidon d'1 000 ml, à minima.
- Matériau : Les bidons sont souvent fabriqués en plastique ou en matériaux composites. Les modèles conçus en plastique sont légers et économiques, mais ils peuvent avoir une durée de vie plus courte et ils absorbent des odeurs. Ceux en matériaux composites sont plus durables, résistent mieux aux odeurs et sont souvent plus légers que le plastique.
- Bouche du bidon : La taille de l'ouverture du bidon peut avoir un impact sur la facilité d'utilisation. Une grande ouverture facilite le remplissage et le nettoyage, tandis qu'une petite ouverture permet de boire plus facilement tout en roulant, réduisant les risques de déversement.
- Valve anti-fuite : Les bidons modernes sont souvent équipés de valves antifuite pour éviter que l’eau soit renversé pendant le transport ou bien si le bidon se trouve en position renversée. Cela dit, il est important de s’assurer que la valve est facile à utiliser, tout en restant efficace.
- Facilité de nettoyage : Souvent négligée, cet aspect est très important à prendre en compte, notamment pour éviter le développement de bactéries qui peuvent entrainer la dégradation prématurée du bidon, ou pire, vous rendre malade…. Comparez les différents modèles, car certains bidons ont des formes et des ouvertures qui les rendent plus faciles à vider et à nettoyer.
- Compatibilité : Dernier point, mais pas pour autant moins important ! Le bidon doit être compatible avec le porte-bidon du vélo, si vous en êtes déjà équipé. Les porte-bidons varient en taille, design, type de prise, matière... Alors, pensez à trouver un modèle qui assure que ce dernier sera fermement tenu, même lorsque vous roulez sur un terrain bien accidenté.

Au revoir aux composants chimiques dans les bidons vélo !

Lors de l'achat d'un bidon, il est toujours conseillé de vérifier les spécifications du produit, et plus particulièrement les matériaux utilisés, pour être certain qu'il répond aux normes de sécurité alimentaire et environnementale actuelles. En effet, des nos jours, les bidons sont conçus avec des matériaux qui minimisent le risque de présence de composants chimiques dangereux. Cela s'inscrit dans une tendance globale qui pousse les fabricants à utiliser de plus en plus des matériaux plus sûrs et respectueux de l'environnement (qui minimisent les risques chimiques tout en étant recyclables) dans la conception de leurs produits, y compris les articles de sport, comme les bidons. De ce fait, les nouveaux bidons disponibles sur le marché sont plus sûrs du point de vue chimique, car :
- Plastiques sans BPA (bisphénol A) : Le BPA est un produit chimique souvent utilisé dans la production de plastiques. Des études portent à croire que le BPA peut migrer des contenants en plastique vers les aliments ou les liquides qu'ils contiennent, ce qui a soulevé des préoccupations quant à ses effets potentiels sur la santé. En réponse à cela, de nombreux fabricants de bidons ont commencé à privilégier les plastiques sans BPA pour réduire les risques pour la santé.
- Utilisation de matériaux composites plus sûrs : Certains bidons sont fabriqués à partir de matériaux composites, qui minimisent les risques d’émissions de produits chimiques nocifs, tout en apportant légèreté et durabilité.
- Conformité aux normes de sécurité alimentaire : Les fabricants de bidons redoublent d’effort afin de respecter les strictes normes de sécurité alimentaire (notamment, la réglementation sur les matériaux en contact avec les denrées alimentaires) pour garantir que les matériaux utilisés dans la fabrication des ces accessoires d’hydratation ne présentent pas de risques pour la santé.
D'autres substances potentiellement nocives comme les phtalates, les métaux lourds, et les composés perfluorés sont également de plus en plus évitées dans la fabrication d’accessoires de sport. Ces substances peuvent être liées à des problèmes de santé à long terme, et les consommateurs sont désormais très regardants sur ces questions, ce qui incite les fabricants à choisir des alternatives plus sûres.