VTT - Vélos Complets > VTT

Comment choisir un vélo de Cross-Country
adapté à sa pratique ?

Discipline historique du VTT, le Cross-Country (ou XC) couvre des réalités très différentes selon le niveau auquel elle est pratiquée. S'exerçant sur des parcours de plus en plus exigeants sur le plan technique à très haut niveau, le XC peut aussi s’envisager comme une randonnée effectuée à un rythme soutenu sans autre ambition que de se dépenser dans un cadre naturel. Selon son optique, le choix du vélo sera alors très différent.

Le Cross-Country / Marathon, qu’est-ce que c’est ?

Consistant à enchaîner montées, descentes et parties roulantes sur des parcours naturels ou des circuits plus ou moins longs, le Cross-Country (ou XC) est la discipline la plus ancienne et rassemblant encore certainement le plus de pratiquants. Elle ne nécessite en effet pas d’infrastructure particulière et peut être pratiquée toute l’année et dans toutes les régions.

Essence même du VTT, le Cross-Country est accessible à tous les niveaux, que ce soit pour du VTT en loisir dans un esprit de randonnée, ou à haut niveau en compétition. Les gammes de vélos de cette famille sont donc très vastes afin de couvrir l’ensemble des situations, notamment en termes de topographie de la région où vous souhaitez rouler, de pratique et de budget.

QUEL CADRE POUR MA PRATIQUE ?

Avant de choisir un cadre VTT, il faudra tout d’abord déterminer votre objectif. Car si dans une optique de loisir il faudra privilégier le confort et la robustesse, dans le cadre de recherche de performance, les principaux critères à prendre en compte – plus que dans toute autre discipline VTT – seront la légèreté et la nervosité afin de répondre aux sollicitations des changements de rythmes continuels. Ces points, conditionnés bien évidemment à votre budget, vous conduiront donc assez naturellement à opter pour un cadre en acier ou en aluminium dans le premier cas, et en carbone dans le second.

Outre le choix de la matière, l’autre point important à trancher est celui d’un VTT semi-rigide ou d'un VTT tout- suspendu. Si les cinématiques ont fait d’énormes progrès ces dernières années, éliminant quasiment tout effet de pompage au pédalage et effaçant ainsi grandement les différences de rendement, des différences notables subsistent cependant. Un modèle semi-rigide sera, à niveau de gamme identique, plus léger, plus simple d'entretien, et plus abordable. Le tout-suspendu offrira pour sa part un meilleur confort, une plus grande motricité et une meilleure absorption des chocs.

Enfin, le dernier critère à prendre en compte sera le format de roues : le 26 pouces pour un vélo plus maniable et réactif, mais qui a quasiment disparu du catalogue des fabricants (désormais réservé essentiellement aux juniors) ; le 27,5" pour un bon compromis entre nervosité et facilité de pilotage (idéal pour les personnes mesurant entre 1,60 et 1,70 m) ; le 29 pouces pour un vélo plus roulant et avec des capacités de franchissement accrues (qui pourra être envisagé à partir d’1,70 m). Il faut noter que le 27,5+ (roues de 27,5" permettant de monter des pneus très larges) est un format hybride apportant plus de confort et de stabilité, mais aussi de polyvalence puisque de nombreux modèles 27,5+ permettent de monter indifféremment des roues de 27,5+ comme de 29".

AVEC QUEL ÉQUIPEMENT ?

Les VTT destinés au XC disposent de suspensions assez courtes, avec un débattement allant généralement de 100 à 120 mm et des options de blocage permettant d’aborder les phases roulantes, d’ascension ou de descente dans les meilleures conditions. Ce blocage peut souvent être actionné directement au guidon afin de ne pas perdre une seule seconde.

En matière de transmission, le système mono-plateau (1x11 ou 1x12V) connaît un succès croissant pour la légèreté, la simplicité et l’efficacité qu’il offre. Mais un pratiquant loisir trouvera davantage son compte avec un pédalier double, voire triple, associé à une cassette 10 ou 11 vitesses pour une plus grande polyvalence et une plus grande sérénité dans les ascensions.

Le reste des composants est généralement assez identique quel que soit le modèle avec des freins à disque le plus souvent hydrauliques dotés de disques de 160 à 180 mm de diamètre, et des roues de plus en plus compatibles avec un montage sans chambre à air (Tubeless / Tubeless Ready) offrant, outre une protection maximale contre les crevaisons, une meilleure traction et un plus grand confort. Enfin, les modèles hauts de gamme peuvent être livrés avec une tige de selle télescopique permettant d'adopter instantanément la position idéale que ce soit en montée ou en descente.

 
Merci de patienter