Comment choisir ses pneus de Gravel ?

Le choix des pneus joue un rôle crucial dans la pratique du Gravel, discipline au terrain polyvalent. Vous rechercherez un degré différent de confort, d’adhérence ou de robustesse, suivant votre type de pratique et le terrain choisi. Les marques proposent désormais des gammes dédiées, avec une grande variété de modèles et déclinaisons pour que chaque pratiquant puisse y trouver son compte.

Voici les critères clés à avoir en tête pour faire la bonne sélection !

Les standards

  • La taille de la roue, pour un vélo adulte : 700 ou 650
  • La largeur de pneu maximale admissible par votre cadre / fourche / roue
  • Les types de montages en fonction de vos roues Gravel : Tubetype, Tubeless Ready et Tubeless

Les types de pneus

En dehors des technologies et options variant selon les marques, deux aspects majeurs doivent être pris en considération : la carcasse et la largeur du pneu.

 

La carcasse du pneu est composée d’un tressage de fils généralement en nylon, la densité de fils est exprimée en TPI. Plus la valeur est importante a plus le pneu sera souple, confortable et généralement léger. La valeur moyenne se situe autour de 120 TPI.

 

Il existe une grande panoplie de largeurs b de pneus. Les modèles les plus fins sont dits plus roulants, et conviennent pour une pratique sur asphalte lorsque le rendement est primordial. Les dimensions intermédiaires vous accompagnent sur un terrain polyvalent, tandis que les sections larges vous amènent un maximum de grip sur les sentiers où l’accroche est essentielle.

 
 

Les types de montages

Tubetype ou à chambre à air a

Il demeure le montage le plus classique.

Tubeless Ready

Peut être monté sans chambre à air à condition d’utiliser un préventif anti-crevaison b puisque ce pneu n’est pas étanche d’origine.

Tubeless

Prévu pour être monté sans chambre à air (même s'il peut l'accueillir) et sans liquide préventif.

Le Tubeless

Venu du VTT, le Tubeless progresse dans le domaine du Gravel. Les avantages d’un montage sans chambre à air sont multiples : possibilité de rouler à des pressions plus basses pour augmenter l’adhérence et le confort ; pas de crevaison par pincement et réduction du risque de crevaison par perforation avec l’ajout de préventif, gain de poids important dans le cas d’un montage Tubeless Ready. Généralement, les crevaisons lentes se gèrent sans démontage grâce au liquide préventif. De plus, le Tubeless présente une résistance au roulement diminuée grâce à l’absence de chambre à air.


Principal frein au Tubeless, la pose du pneu qui nécessite des jantes adaptées. Il est nécessaire de se procurer du liquide préventif et avoir à disposition un compresseur, car il faut un certain débit d’air pour que les tringles claquent sur les revers de la jante. Aussi, la maintenance du pneu tubeless demande un entretien régulier. En effet, le produit d’étanchéité doit être ajouté de manière fréquente. Si vous venez à crever avec votre pneu Tubeless, ne roulez pas dégonflé. Vous allez rapidement abîmer votre pneu, au point de ne plus pouvoir l’utiliser. Enfin, le prix est plus important et le passage en Tubeless nécessite un petit investissement.

Quel pneu pour ma pratique ?

Votre pratique du VTT mais aussi le terrain sur lequel vous allez rouler déterminera le choix de votre pneu :

  • Terrain à majorité route

    Pour une pratique destinée à majorité aux routes bitumées, votre choix se portera sur des pneus au profil roulant pour garder un rendement efficace. Une largeur plus fine, jusqu’à 35 mm, vous permettra d’emmener plus facilement votre pneu et de conserver une vitesse élevée.

  • Terrain polyvalent

    Pour des sorties mixtes entre chemins et routes, une section entre 35 et 40 mm, un cramponnage latéral moyennement prononcé et une bande de roulement assez lisse offriront un maximum de polyvalence et de grip. L’objectif est de trouver un pneu performant, robuste et confortable.

  • Terrain à majorité sentier

    Pour rouler sur les sentiers ou les pistes, un montage sans chambre à air sera un plus, avec un cramponnage prononcé pour un maximum de grip. L’adhérence sera votre critère de sélection primordial. Pour cela, vous pouvez opter pour une section large jusqu’à 55 mm pour un confort de conduite amélioré.

CONCLUSION

Vous l’aurez compris, rien n’est figé dans le marbre quand il s’agit de bien sélectionner ses pneus. La surface spécifique près de chez vous, votre façon de rouler, votre niveau de performance, votre style… tout cela peut influencer votre choix. Prenez les conseils donnés comme point de départ et expérimentez votre montage parfait !

Merci de patienter