ROUTE - Vélos complets > Vélos de Route

Comment choisir un vélo de Cyclocross adapté à sa pratique ?

Discipline à part entière, avec des spécialistes qui s’y consacrent à temps plein de septembre à janvier, le Cyclocross est une pratique très exigeante qui nécessite un vélo spécifique. Voici de quoi vous aider à repérer les éléments cruciaux pour le choix de votre future monture.

Le Cyclocross, qu’est-ce que c’est ?

À l’origine, le Cyclocross (ou CX) était une discipline pratiquée durant l’hiver par les compétiteurs issus de la Route, notamment dans le cadre de la préparation de leur saison. Très populaire au Benelux, en particulier en Belgique, et en Europe du nord, le Cyclocross connaît depuis quelques années une notoriété croissante et suscite un grand engouement auprès d’un public de plus en large. La pratique reste cependant très exigeante, tant techniquement que physiquement, avec des épreuves assez courtes (1h00 environ) mais se disputant sur une intensité très élevée.

Les particularités des vélos de Cyclocross

Si dans le passé, les compétiteurs utilisaient un vélo de route, uniquement modifié avec des boyaux et braquets adaptés, aujourd’hui les vélos de Cyclocross sont spécifiques : les cadres sont très compacts, avec une géométrie se caractérisant par un top tube plus horizontal (pas de sloping) permettant les portages, des bases, haubans et une fourche élargis pour accepter le passage de pneus ou boyaux en section de 32 ou 33 (norme UCI) et toute gêne avec la boue, ou encore un angle de direction plus ouvert pour plus de stabilité.

Ces dernières années le freinage à disque s’est généralisé et est devenu le standard à la place du cantilever (frein sur jante). Les jantes, en alu ou en carbone, sont de type bas ou moyen (jusqu’à 35 mm de haut) car l’aérodynamisme n’est pas ici primordial. Coté développement le pédalier double Sub-Compact 36 / 46 est la norme.

Il faut toutefois noter que le mono-plateau s’impose de plus en plus pour sa simplicité d’utilisation avec un plateau généralement de 42 dents. L’autre avantage de cette solution est de s’affranchir d’un dérailleur avant dont le fonctionnement est régulièrement entravé par la boue, omniprésente dans cette discipline.

Quel cadre choisir selon ma pratique ?

Quel que soit le matériau, il faudra porter une attention particulière au choix de la taille de votre cadre car le tube horizontal est plus court que sur un vélo de course et le boîtier de pédalier est réhaussé, ce qui réduit la dimension du tube de selle. Vérifiez donc bien la taille préconisée en fonction de votre taille, de la longueur de votre entrejambe, et de manière plus accessoire, de votre longueur de bras.

  • Aluminium

    Pour une pratique occasionnelle ou pour débuter, on s’orientera vers un cadre en aluminium. Les équipements ont évolué de manière à proposer des vélos performants à prix abordable avec ce matériau.

     

  • Carbone

    Les compétiteurs plus assidus opteront pour un cadre en carbone plus léger et plus rigide afin de chercher la performance.

Merci de patienter