WILIER - Un Centenaire d'Histoire

Logo Wilier

La naissance d’un mythe

Italie, 1906. Nous sommes sur les bords du Brenta, dans la ville de Bassano de Grappa située au cœur de la Vénétie, entre les Dolomites et la mer Adriatique. Là, un commerçant du nom du Pietro Dal Molin se forge petit à petit une réputation grâce à ses vélos au nom synonyme de victoire et désormais devenu légende : Wilier.

Les « chevaux d’acier » qui sortent de son atelier sont progressivement reconnus pour leur qualité de fabrication. Et si l’entreprise prospère, il faudra néanmoins attendre l’issue de la Grande Guerre et l’arrivée du fils Dal Molin, Mario,

pour observer une augmentation significative de la production, le vélo étant entre temps devenu l’un des moyens de déplacement les plus populaire.

Et cette popularité grandissante, la marque va l’accompagner tout au long du XXème siècle, la Seconde Guerre Mondiale stoppant néanmoins temporairement l’essor de la manufacture italienne.

 
 
 
 

L'ascension

 
 

En 1945, Mario fournit ses vélos à une équipe professionnelle parmi laquelle on retrouve l’émérite coureur trentin Giordano Cottur. La ville de Trieste sera alors rapidement associée à l’entreprise, marquant ainsi la naissance des vélos flanqués de la hallebarde Wilier Triestina. L’équipe se distingue tout d’abord sur le Giro grâce à plusieurs succès, et remportera l’édition 1948 avec le jeune et talentueux Fiorenzo Magni.

Avec désormais plus de 300 employés et une production atteignant les 200 unités quotidiennes, la firme s’impose comme l’une des plus réputées et prestigieuses du pays. En 1948 toujours, après plusieurs victoires en Amérique du sud, la marque choisit de s’étendre à l’international. Elle étoffera également son palmarès, avec entre autres plusieurs victoires d’étapes sur la Grande Boucle et 3 Tours des Flandres.

 

La Renaissance

 

Concurrencée par le développement des deux roues motorisés, l’entreprise sera forcée de stopper son activité en 1952 avant de renaître 17 ans plus tard grâce aux frères Gastaldello de Rossano Veneto. Ces derniers distribuent aujourd’hui les prestigieux vélos dans le monde entier et sponsorisent de nombreuses équipes au travers différentes disciplines.

 

Un centenaire d'histoire

 
 
 

Cette présence au plus haut niveau motive sans cesse Wilier à améliorer ses technologies tout en en développant de nouvelles. Ce très haut degré d’exigence a forgé un impressionnant palmarès qui ne cesse de s’étoffer et dont voici quelques faits épiques :

  • ● Record de l’Alpe d’Huez sur le Tour de France 1997 par le charismatique Marco Pantani
  • ● Triple succès de Davide Rebellin sur les Classiques Ardennaises 2004
  • ● Succès sur le Tour des Flandres 2007 et le championnat du monde 2008 pour Alessandro Ballan
  • ● Damiano Cunego remporte successivement 2 Tour de Lombardie (2007, 2008) et une Gold Race
  • ● Maillot de meilleur sprinteur sur le Tour de France 2010 pour Alessandro Petacchi
  • ● Michele Scarponi s’impose sur le Giro 2011

 
Merci de patienter