URBAIN - Vélos Urbains > Vélos fixie et singlespeed

Comment choisir un vélo fixie
adapté à sa pratique ?

Le fixie est un vélo urbain à part qui, contrairement à la plupart des bicyclettes utilisées en ville, présente un style épuré et minimaliste, avec peu de composants. Sans dérailleur, il possède un pignon fixe qui rend sa conduite très particulière. Le fixie est le vélo des cyclistes urbains branchés, qui souhaitent rouler librement et rapidement en ville, avec un certain style ! Vous trouverez ici quelques conseils pour vous aider à choisir le bon modèle !

LE FIXIE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Histoire

Le fixie renvoie à l’histoire des coursiers à vélo new-yorkais et à leur exceptionnelle aptitude à se faufiler entre les voitures. Ils ont été parmi les premiers à utiliser ces vélos agiles et épurés, dont ils ne risquaient pas de se faire voler les composants, puisqu’ils n’en avaient pas, ou très peu !

Aujourd’hui, le fixie est presque devenu un marqueur culturel, celui des cyclistes urbains branchés, qui ont commencé à se compter en nombre dans les grandes villes à partir des années 2000. Des courses de pignons fixes se popularisent même, spectaculaires et périlleuses, où des spécialistes s’affrontent sur des circuits urbains techniques !

Description

La particularité principale du fixie est son pignon fixe, solidaire du moyeu arrière, qui commande de pédaler tant que la roue tourne. Il est ainsi différent du vélo traditionnel doté d’une roue libre, qui permet au cycliste d’arrêter de pédaler sans effet sur la marche en avant du vélo.

De ce pignon fixe découle un système de freinage aussi particulier, le rétropédalage : sur un fixie, le cycliste doit bloquer le mouvement du pédalier pour réduire sa vitesse et envisager de s’arrêter, dans un dérapage stylé caractéristique de ce type de vélo (skid) !

On précise tout de suite que tous les fixies proposés sur Probikeshop sont équipés d’un système de freinage traditionnel (patins sur jante), qui permettent de s’essayer au fixie en toute sécurité.

Parfait pour se déplacer rapidement sur des trajets courts, le fixie se compose seulement d’un cadre, d’un cintre, d’une paire de roues, d’un plateau, d’une chaîne, et du fameux pignon fixe.

LES PARTICULARITÉS DES VÉLOS FIXIE

Le cadre

Un fixie doit être agile et maniable, c’est pourquoi il présente le plus souvent un cadre compact, avec un empattement relativement court, des tubes de selle et de direction redressés. Vous trouverez sur les fiches de nos vélos fixie des tableaux de géométrie détaillant les valeurs importantes à prendre en compte (empattement, longueur des bases, angles de direction et de selle). Vous trouverez aussi un tableau de correspondance de taille, qui vous servira à choisir le modèle le mieux adapté à votre morphologie.

Les cadres des fixies peuvent être en aluminium ou en acier, chromoly ou Hi-ten. L’aluminium a l’avantage d’être plus léger que l’acier, qui reste plus solide, robuste et souple, meilleur pour absorber les vibrations de la route. L’acier confère aussi au fixie un certain cachet, rétro et vintage, qui plaît bien souvent aux cyclistes amateurs de style.

Enfin, il est important de remarquer que la patte de dérailleur est le plus souvent à l’horizontale, pour permettre d’ajuster facilement la tension de la chaîne.

Le cintre

Élément déterminant pour le confort et le style, le cintre de votre fixie peut prendre différentes formes, de la plus classique à la plus originale. On trouve des cintres plats classiques ou légèrement relevés, qui offrent un meilleur contrôle et une position plus confortable. Il existe aussi des cintres typés route, ou même des cintres à corne de vache, inspirés des vélos de contre la montre utilisés dans les années 80.

Le système de freinage

Pour les puristes, un fixie n’est pas doté de système de freinage. Les modèles proposés sur Probikeshop sont tout de même équipés de freins à patins sur jante, avant et arrière, qui permettent de s’essayer en toute sécurité à la conduite particulière du fixie. Ils permettent aussi au fixie d’être en conformité avec le Code de la Route, en France, qui spécifie que « tout cycle doit être muni de deux dispositifs de freinage efficaces » (article R315-3).



 

Pignon fixe ou singlespeed ?

Il est important de bien comprendre la distinction entre pignon fixe et singlespeed, qui sont tous deux des vélos mono-vitesse. Le pignon fixe est solidaire du moyeu, tandis que le singlespeed intègre une roue libre qui laisse la possibilité au cycliste d’arrêter de pédaler, sans empêcher la roue arrière de tourner.

Il existe des moyeux flip-flop qui permettent d’allier les deux systèmes – pignon fixe et roue libre – sur une seule roue, qu’il suffit de monter dans un sens ou dans l’autre pour utiliser tel ou tel système.

 

Le choix du ratio

Le ratio d’un fixie correspond au rapport entre le nombre de dents de son plateau et celui de son pignon. Il indique le niveau de difficulté de la pédalée, qui sera plus ou moins bien adapté au parcours que vous avez l’habitude d’emprunter. Plus le ratio est important, plus le coup de pédale sera difficile, qui conviendra dans les descentes et sur le plat, bien moins dans les côtes et aux démarrages. En ville, le ratio communément utilisé se situe entre 2,5 et 3 (44/16, 42/16, 46/17…). À vous de l’adapter en fonction des trajets que vous ferez avec votre fixie !

Merci de patienter