Préparez votre biketrip

Préparez
votre Biketrip


COMMENT PRÉPARER VOTRE PROCHAIN VOYAGE À VÉLO ?

Lorsque la période de confinement sera terminée, nous aurons tous des envies de bouger, d’enfourcher le vélo et pourquoi pas de partir à l’aventure, seul, en couple, entre amis ou en famille.
Pourquoi, dès lors, ne pas profiter de ce moment pour préparer un voyage à vélo ?
La préparation d’un voyage demande en effet du temps, avec de nombreux points à régler :
quelle durée, quel parcours, quel vélo, quel équipement ?


Durée et Parcours

La Durée & le Parcours

La première question à se poser concerne la durée dont vous disposez pour effectuer votre voyage, avant même la destination à explorer.
De quelques jours en partant de chez vous à plusieurs mois à l’autre bout de la planète, tout est envisageable, en fonction de vos envies et de vos moyens matériels et physiques.


De 2 à 10 jours

Quelle que soit votre région, vous trouverez forcément des itinéraires cyclables balisés, notamment des voies vertes, qui se prêtent parfaitement à un voyage de quelques jours, y compris avec des enfants, sur leurs propres vélos ou dans des remorques. Ces itinéraires sont souvent sécurisés, accessibles à tous sur le plan physique et offrent des solutions d’hébergement afin de construire des étapes courtes (20 à 50 km). Cela permet de profiter des paysages et de combiner découverte à vélo et visite de monuments ou de villages.
Les plus aguerris, en augmentant la distance journalière, y trouveront également leur compte, même si l’idée sur ce genre d’itinéraires est bien de prendre son temps et rouler « plaisir ».

De 2 à 10 jours
 

POUR VOUS AIDER

Voici quelques sites qui pourront vous aider à planifier votre voyage, en fonction de votre pays de résidence et/ou de votre choix de destination :

 
 
Pour les vététistes

Il est aussi possible d’effectuer des voyages de plusieurs jours, en restant très majoritairement sur des chemins, avec des itinéraires balisés offrant toutes les commodités nécessaires en termes de restauration, d’hébergement et même de réparation en cas de pépin.
Pour la France, 13 « Grandes Traversées » ont été créées. Vous trouverez tous les détails sur le site dédié VTT-FFC.



De 2 semaines à plusieurs mois

Si vous disposez davantage de temps, vous pouvez explorer plus en profondeur les itinéraires présentés sur les sites ci-dessus. Vous pouvez aussi envisager un voyage au long cours, en Europe, en Orient ou aux Amériques.

De 2 semaines à plusieurs mois

EUROPE
EUROPE

L’Europe a depuis quelques années mis en place un réseau de 16 itinéraires longues distances reliant l’ensemble du continent. De la pointe Sud de l’Italie jusqu’au Cap Nord en Norvège, des rives de l’Atlantique à celles de la Mer Noire, le plus dur sera de choisir !
Chaque itinéraire – qui peut évidemment être réalisé en intégralité ou par tronçon - fait l’objet d’un guide détaillé rassemblant les informations sur les différents types de balisage que vous rencontrerez, les règles de sécurité routière spécifiques à chaque pays, les hébergements adaptés aux cyclistes, les stations offrant des services pour réparer son vélo, les centres d'information touristique et les attractions à visiter le long du chemin.

Pour préparer votre voyage sur l’une des EurovéloRoute, une visite sur le site officiel Eurovelo s’impose. Outre ces itinéraires, ce site rassemble aussi des informations intéressantes sur d’autres pays ne faisant pas partie du réseau mais se prêtant magnifiquement au voyage comme l’Islande.
À noter qu’en ce moment, le site propose une sélection de films, documentaires et livres consacrés au voyage à vélo, qui vont donneront peut-être l’inspiration et l’envie de vous lancer.


HORS EUROPE

Pour l’Afrique, l’Orient, l’Asie et l’Amérique, une préparation minutieuse s’impose afin de profiter au maximum de votre aventure, car outre les aléas propres au voyage à vélo, s’ajoutent des questions d’ordres sanitaire (vaccins divers notamment), sécuritaire (régions à éviter) et administrative (visas).
Le site de l’association ABM - Aventure du Bout du Monde (en français uniquement) est à ce titre une mine d’informations. En complément vous pouvez aussi consulter le site du Ministère des Affaires étrangères, avec des conseils pays par pays.
Enfin, des agences spécialisées peuvent aussi vous aider à mettre en place votre séjour, ce qui peut être utile dans des pays où les structures d’accueil pour cyclistes sont peu développées, où si le temps consacré à votre voyage est relativement court (2 à 3 semaines).

HORS EUROPE
Quel vélo pour le voyage ?

Quel vélo pour le voyage ?

 
CONSEILS

Vous trouverez ci-dessous des conseils complémentaires pour vous aider à faire le bon choix.



Quels que soient votre budget et la durée de votre voyage, votre vélo doit être choisi avec la plus grande attention. L’élément principale à considérer est le type de terrain sur lequel vous allez évoluer : asphalte, sentiers carrossables, tout-terrain. Les fabricants proposent de larges gammes de vélos de voyage permettant de répondre à tous les besoins. Sorte de VTC super vitaminé, à l’aise sur la route comme sur les sentiers, plus robuste, plus fiable et encore mieux équipé en accessoires utiles, le vélo de voyage est adapté à toutes les formes de randonnée, plus ou moins extrêmes et de durée plus ou moins longue.




Les vélos de Gravel se prêtent aussi parfaitement au voyage, de même que les VTT si vous recherchez un modèle robuste ou si, a fortiori, votre voyage est uniquement en tout terrain. Quel que soit le modèle retenu, privilégiez la solidité et la fiabilité du cadre et des composants afin de vous garantir la plus grande tranquillité d’esprit possible. En effet, en fonction du type de voyage et de la région que vous traversez, vous ne trouverez pas toujours de quoi réparer. De même optez, dans la mesure du possible, pour des standards universels, faciles à se procurer.

 

Quel équipement ?

Une fois le vélo choisi, se pose généralement de la solution retenue pour transporter vos affaires. Porte-bagages avec sacoches, remorque, sacoches de bikepacking, l’offre de bagagerie pour le voyage s’est considérablement étoffée ces dernières années, avec des produits à tous les prix pour tous les besoins.
Vous trouverez toutes les informations nécessaires ci-dessous :

Quel équipement ?

Transport

Comment transporter votre vélo ?

Une fois votre destination choisie, il est temps de réfléchir au mode de transport si vous devez voyager loin de chez vous ou dans un autre pays.
Si vous devez emmener votre vélo en France et que vous voulez apporter une touche écologique, pensez au train qui propose des emplacements pour le vélo (se renseigner auprès de la SNCF). Selon le trajet, vous pouvez le transporter dans une housse en respectant les dimensions suivantes (120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur) ou dans un espace dédié.

 
 

Si vous prévoyez un long voyage et que l’avion est indispensable, les compagnies aériennes offrent aussi la possibilité de transporter du matériel sportif comme les vélos. Selon le pays et la compagnie, le transport en soute peut être gratuit (très rare) ou payant avec une limite de poids (23 à 30 kg) et des dimensions à respecter (se renseigner auprès de la compagnie).

Pour emballer votre vélo, vous pouvez utiliser un carton en contactant un magasin de cycle. C’est une solution économique et qui a l’avantage de vous procurer de la place si vous devez emmener beaucoup d’affaires. Certains aéroports offrent même la possibilité de se procurer un carton sur place. Vous avez le possibilité d’utiliser des housses de transport dédiées qui offrent des protections supérieures selon la gamme.

Protections
Astuce

À l’arrivée, vous vous demandez que faire de votre emballage ?
Certains aéroports proposent des consignes pendant votre séjour ou sinon pensez à réserver la même chambre au début et à la fin de séjour (votre hébergeur pourra sûrement vous proposer de garder le carton ou la housse de transport pendant votre voyage).

Comment emballer votre vélo :
  • Dégonfler les pneus.
  • Enlever les pédales.
  • Démonter le cintre et le caler sur un côté du cadre.
  • Démonter la roue avant ou les deux roues selon les dimensions du carton ou de la housse.
  • Protéger un maximum le vélo avec du papier bulle et des mousses (dérailleur, pédalier, fourche, tige de selle, cadre...).
  • Pensez à mettre les outils, pompes et du Scotch dans le carton ou la sacoche et emballez bien les pièces démontées.
  • Si le poids emballé est inférieur au poids préconisé par la compagnie, mettez des vêtements à l’intérieur.
  • Assurez-vous que rien ne bouge à l’endroit comme à l’envers !

On vous souhaite un bon voyage et pour vous donner quelques idées, voilà une sélection de photos de nos collègues Dimitri et Daniel …

Merci de patienter