Rendez-vous sur probikeshop.fr
Vous êtes connecté sur le site français de Probikeshop.
Savez vous qu'il existe un site probikeshop.fr adapté à votre pays de livraison ?
En continuant sur probikeshop.fr vous ne pourrez pas vous faire livrer dans ce pays

>>>Télécharger l’application Biked et revendez votre matos rapidement<<<

Téléchargez Biked, revendez votre matos!

On se retrouve bientôt ! En savoir plus

LOOK - Histoire d'une marque iconique

1951-1963

Jean Beyl en 1960

Fondée à Nevers en 1951 par un certain Jean Beyl, la future pépite française était initialement spécialisée dans la fabrication de vessies pour ballon, cadres et composants haut de gamme pour vélo. Et comme bien souvent la success story démarre par une expérience personnelle. Après s'être fracturé la jambe à ski, Monsieur Beyl va abandonner ses fixations à lacets et inventer la bien nommée "anti-fracture", une fixation à plaque révolutionnaire. La N17, pionnière des fixations pivot, sortira en 1963.

1983

20 ans plus tard, l'entreprise, alors en perte de vitesse, est cédée au groupe Bernard Tapie Sport. Ce dernier va recruter la star mondiale du cyclisme, déjà quadruple vainqueur de la Grande Boucle : Bernard Hinault. LOOK devient logiquement l'un des sponsors de l'équipe et jouira d'une grande visibilité. La célèbre iconographie de la marque, inspirée des tableaux de Piet Mondrian verra le jour à ce moment-là.

 

1984-1985

1984, nouveau tournant décisif, pour ne pas dire véritable révolution, LOOK adapte son concept de fixation de ski au cyclisme. Sécurité, performance, la pédale automatique PP65 surclasse les systèmes à sangles existants et sera même considérée comme "l’évolution technologique la plus importante des 30 dernières années” par Bernard Hinault. Celui-ci s'imposera d'ailleurs de nouveau sur le Tour de France l'année suivante.

 

1986

Bien qu'immédiatement associé aux pédales automatiques, LOOK est aussi à l'origine du premier cadre en carbone, le KG 86. Hinault et Lemond auront le privilège de tester en avant-première cette technologie sur le Tour 86. Tour que remportera cette fois-ci le coureur américain.

 

1990

Sans cesse en quête de performance, la marque développe en 1990 le KG 196, son premier cadre en carbone monobloc. Puis c'est au tour du MAX one, tout premier ordinateur embarqué permettant de suivre ses données d'entraînement.

 
 

1996

Côté Piste, Florian Rousseau et Philippe Ermenault ramèneront 6 médailles des JO d'Atlanta 96 grâce notamment aux qualités du cadre carbone KG296 PKV.

 

1990-2000

La décennie sera riche en innovations avec entre autres : les systèmes de réglages pour pédales Dynamic Positioner et Free Arc, la potence Ergostem ou encore la tige de selle Ergopost. Associés au cadre carbone à structure tubulaire KG 71, ces composants sculpteront la machine ultime emmenée par Luc Leblanc et Laurent Jalabert et nommée vélo de l'année 1998. Cette même année, LOOK cède son activité Fixations au Groupe Rossignol et devient LOOK Cycle.

 

2004

Nouveau millénaire, même dynamique ! Les plus grands coureurs comme Thor Hushovd, Alexandre Vinokourov ou encore Cadel Evans ne s'y trompent pas et optent pour la récente KEO, une pédale de seulement 95 grammes équipée d'un mécanisme de cales novateur. Suivront ensuite les incontournables et multi-récompensées KEO 2 MAX et KEO Blade.

 
 

2012

Aux Jeux Olympiques de Londres, le compteur à médailles continue de grimper pour les pistards grâce au L96 : une monture aux lignes aérodynamiques et aux composants parfaitement intégrés.

2013

Les années passent et les ingénieurs LOOK continuent de faire des merveilles dans tous les domaines. Ils créent la KEO Blade Carbone, une variante plus aérodynamique et légère de la célèbre pédale. Avec sa lame carbone et sa surface d'appui augmentée de 75%, elle offre un transfert de puissance exceptionnel.

 

2014

Fruit d'un travail colossal accomplit ces dernières décennies, le 795 Aerolight devient en 2014, le vélo de route le plus aérodynamique. Aero Brake 2, Aero Stem, E Post 2, ZED 3, il concentre les meilleures technologies de la marque.

 

2015

Côté triathlon et contre-la-montre, le 796 MONOBLADE raflera à son tour un an plus tard, le titre de "vélo le plus fin et aérodynamique du monde".

 
 

2019

Depuis 2019, LOOK s'est également tourné vers l'assistance électrique. En collaboration avec le motoriste Fazua, le fabricant français propose désormais des vélos au cadre carbone conçu sur-mesure, intégrant une batterie et un moteur aussi discrets que performants.

 
LOOK

LOOK ou l'histoire d'une entreprise qui ne cesse de se réinventer
pour viser la plus haute marche du podium.

 
Merci de patienter