Rendez-vous sur probikeshop.fr
Vous êtes connecté sur le site français de Probikeshop.
Savez vous qu'il existe un site probikeshop.fr adapté à votre pays de livraison ?
En continuant sur probikeshop.fr vous ne pourrez pas vous faire livrer dans ce pays

>>>Télécharger l’application Biked et revendez votre matos rapidement<<<

Téléchargez Biked, revendez votre matos!

On se retrouve bientôt ! En savoir plus

ÉLECTRIQUE - VTT électriques > Choisir Roues VTTAE

COMMENT CHOISIR SES ROUES DE VTT ÉLECTRIQUE ?

Les roues des VTT électriques doivent s’attendre à encaisser des charges bien plus importantes que les roues des VTT classiques. Elles subissent le terrain, le poids conséquent du bike, le puissant couple moteur et des forces supérieures au freinage. Les roues montées sur les VTTAE sont renforcées pour gagner en fiabilité dans la durée.

Le poids et la qualité des roues jouent aussi sur le dynamisme de votre E-VTT. Vous pouvez améliorer sensiblement son comportement en remplaçant des roues assez neutres par des roues optimisées pour la pratique VTTAE.

Probikeshop vous rappelle tous les critères à prendre en compte pour bien choisir vos roues de VTT électrique.

Les standards des roues VTTAE : vérifier la compatibilité !

Pour être compatibles, vos nouvelles roues doivent absolument correspondre aux spécificités de votre matériel. Vérifiez les points suivants avant de finaliser votre choix :

  • Le format des roues : 27.5”, 27.5+ ou 29” ;
  • Le corps de roue libre : Sram XD, Sram/Shimano HG, Shimano Micro Spline ;
  • La fixation du disque : 6 trous, Center Lock.

  • Concernant le moyeu, on observe que le standard Boost s’est généralisé sur les VTT électriques modernes. Sans surprise, vos nouvelles roues auront un axe avant de 15x110 mm et un axe arrière de 12x148 mm.

    Concernant le montage des pneumatiques, toutes les roues pour VTT électrique sont aujourd’hui prévues pour un montage Tubeless Ready.


    Choisir ses roues VTTAE : tous les critères de choix

    Une fois les standards bien définis, vous pouvez regarder dans le détail tous les éléments qui composent la roue. La jante, les rayons et le moyeu forment un tout homogène en accord avec votre pratique, plus ou moins engagée. Les meilleures pilotes peuvent chercher à gagner en légèreté, mais gardez à l’esprit que la robustesse doit rester une priorité. Vos nouvelles roues VTTAE doivent vous accompagner durablement, sans broncher !

    Le format des roues VTTAE

    C’est votre VTT électrique qui détermine le format des roues : 27.5 (et sa variante 27.5+) ou 29 pouces. Certains modèles permettent de passer d’un format à l’autre, en adaptant la géométrie du bike. Il existe aussi un montage hybride, associant une roue avant 29” et une roue arrière 27.5+. Seuls quelques modèles VTTAE autorisent ce type de configuration « mulet ».

    Chaque format de roue VTTAE a ses avantages sur le terrain. Le 27.5” est apprécié pour sa maniabilité dans le sinueux et son dynamisme en relance. Le 27.5+ accepte des pneus plus larges et gonflés à basse pression, offrant davantage de grip et de confort. Meilleur sur les franchissements, le 29” bute moins sur les obstacles. Il est aussi plus stable et plus efficace quand il est lancé à grande vitesse.

    Le type de jante

    Les caractéristiques de la jante sont déterminantes pour apprécier la qualité de vos roues de VTT électrique. Vous pouvez examiner les paramètres suivants : le matériau, la largeur de jante et le type de montage du pneu.

    Les jantes sur les VTTAE sont le plus souvent conçues en aluminium. Seuls les roues haut de gamme ont un cercle en carbone, pour gagner en nervosité et légèreté. Sur les jantes aluminium, vous pouvez examiner le type d’alliage utilisé et le profil de jante (généralement asymétrique et renforcé).

    Sur un VTTAE, la jante est suffisamment large pour supporter la puissance du bike et soutenir correctement le pneu. La largeur interne s’élève ainsi à 30 ou 35 mm, tandis que la hauteur se situe autour de 21 mm. Une largeur interne de 35 mm semble s’imposer pour les pratiques E-MTB les plus engagées. Les jantes de 30 mm vous offrent un plus grand potentiel de vitesse en randonnée sportive et XC.

    Toutes les jantes spécifiquement conçues pour le VTT électrique acceptent un montage sans chambre à air. La plupart sont « Tubeless Ready » et certains modèles sont 100% Tubeless (sans fond de jante).


    Le rayonnage

    Les roues des VTT à assistance électrique comptent 28 ou 32 rayons, généralement croisés par 3. Pour renforcer la solidité du montage, toutes les roues utilisent des rayons straighpull (tête droite, non-coudée).

    Les fabricants travaillent sur l’épaisseur, le profil, la tête et les écrous pour améliorer le comportement des roues des VTT électriques.

    Les moyeux

    Les E-VTT ont adopté le standard Boost : les moyeux de leurs roues reprennent donc ces dimensions d’axe : 15x110 mm / 12x148 mm. Pour affiner votre choix, vous pouvez vous attarder sur la qualité des roulements intégrés. Vous pouvez aussi étudier le mécanisme de la roue libre (système à cliquets ou à rochers). Ces points à examiner vous donneront des indices sur le niveau de fluidité, de fiabilité et de performance des moyeux.

    Les limites de poids et la catégorisation ASTM

    Les marques de roues VTTAE fournissent des indications sur le poids et les pratiques que leurs modèles peuvent effectivement supporter. Il faut bien prendre en compte ces données au moment de choisir sa nouvelle paire de roues. Des roues trop fragiles pourraient mal supporter la puissance du E-VTT et entraîner des accidents sur des pratiques trop engagées.

    Le « poids maximal du système » correspond au poids ajouté du bike, du pilote et de son équipement. Il convient de respecter ce poids limite pour ne pas causer d’usure prématurée sur les différents composants de la roue. Dans le cas des roues conçues spécifiquement pour le VTTAE, cette limite de poids atteint 130, 150 voire 180 kg !

    La catégorie ASTM précise le type d’utilisation prévu par le fabricant, pour chaque modèle de roues. On distingue ainsi 5 catégories ASTM :


  • Catégorie 1 : route principalement goudronnée, le pneu reste en contact avec le sol ;
  • Catégorie 2 : reprend les dispositions de la catégorie 1, permet d’emprunter des routes non-goudronnées légèrement descendantes et autorise le franchissement de marches de 15 cm ;
  • Catégorie 3 : reprend les dispositions des catégories 1 et 2, permet d’emprunter des portions goudronnées ou non qui demandent de bonnes aptitudes au pilotage, autorise la perte de contact pneu-sol, autorise des sauts occasionnels sur une hauteur de 60 cm (utilisation type Cross-Country) ;
  • Catégorie 4 : reprend les dispositions des catégories 1, 2 et 3, permet de rouler des terrains très accidentés jusqu’à 40 km/h, avec des sauts et marches jusqu’à 120 cm, pour les pratiquants ayant de très bonnes aptitudes au pilotage (utilisation type Enduro, Trail) ;
  • Catégorie 5 : reprend les dispositions des catégories 1, 2, 3 et 4, permet de rouler des terrains très raides jusqu’à 40 km/h, avec de très grands sauts, pour les pratiquants ayant d’excellente aptitudes au pilotage (utilisation type Descente, Freeride, Bike Park).

  • Les roues développées spécifiquement pour le VTT à assistance électrique sont classées ASTM 3, 4 ou 5.


    Les spécificités techniques des roues de VTT électrique

    Les roues spécifiquement conçues pour le VTTAE sont apparues récemment sur le marché. Les marques les ont développées pour accompagner une pratique qui ne cesse de progresser. Les VTT électriques devenant toujours plus puissants, les roues ont dû suivre le rythme et se renforcer. Cette mise à niveau pour le VTTAE passe par une optimisation de la jante, des rayons et du moyeu.

    Pourquoi choisir des roues spéciales pour le VTTAE ?

    Plus lourds et plus puissants que les VTT musculaires, les VTT électriques mettent tous les composants à rude épreuve. En prise directe avec le terrain, les roues sont concernées plus que tout autre pièce par ces contraintes. Le puissant couple moteur est transmis vers le corps du moyeu arrière. La vitesse augmentant, le freinage crée des forces plus importantes qui pèsent également sur les moyeux. La jante doit aussi encaisser des réceptions plus appuyées.

    En créant des roues spécifiquement adaptées au VTTAE, les fabricants ont cherché les meilleures solutions techniques pour répondre à toutes ces charges mécaniques.

    Quelles sont les avantages des roues VTTAE ?

    Les roues des VTT électriques se distinguent par une conception plus robuste. Chaque élément est choisi et testé pour résister plus efficacement et plus longtemps à la charge.

    Les jantes sont généralement plus larges et ont des parois plus épaisses, notamment sur la partie extérieure (où les rayons sont fixés).

    Les rayons sont également plus épais (double ou triple épaisseur) et leurs têtes sont renforcées. Ils sont plus résistants à la traction que les rayons standards. Ils participent aussi à optimiser la rigidité en torsion et la rigidité latérale de la roue.

    Les moyeux des roues des VTTAE bénéficient d’améliorations notables pour gagner en fiabilité. Les flasques peuvent être surdimensionnés, comme les pièces intégrées (roulements et engrenages). Le corps de roue libre est le plus souvent en acier trempé.



    Merci de patienter