Vendez votre matos

Biked

Mise en ligne facile | Paiement sécurisé | Livraison incluse

Vendez votre matos facilement !

ÉQUIPEMENT - Gravel > Équipement Gravel

COMMENT BIEN CHOISIR SON EQUIPEMENT GRAVEL ?

À mi-chemin entre le vélo route et le VTT, le Gravel est une pratique vélo en plein essor, résumée par quelques mots-clés : la polyvalence, la liberté, l’aventure. Les équipementiers vélo se sont emparés du phénomène et proposent désormais des vêtements Gravel spécifiques. Leurs catalogues s’étoffent et présentent des articles variés, suivant la manière dont vous abordez la discipline (aventure/bikepacking, ultra-distance, performance).

Voici quelques conseils pour vous aider à trouver le bon équipement en fonction de votre pratique du Gravel.

La pratique Gravel : entre polyvalence, liberté et aventure !

Rouler en Gravel, c’est passer sans problème de la route asphaltée aux chemins, aux pistes et sentiers bien stabilisés ou plus sauvages, en gravier ou en terre. Précisément, c’est partir à la recherche de ces sections off-road. C’est découvrir de nouveaux coins, pour le plaisir de rouler ou d’explorer ! Le Gravel permet d’être agile, polyvalent et confortable sur de longues distances.

Le mot « Gravel » désigne la pratique et le vélo qui lui est dédié. Le premier gravel bike a été observé aux États-Unis en 1989 et la première course a été organisée au Kansas en 2006 (« Dirty Kanza »). En Europe, le Gravel connaît aujourd’hui un développement spectaculaire. Entre le côté ludique, le sentiment de liberté et le goût de l’aventure, on comprend facilement les raisons de ce succès !


Quel style adopter en Gravel ?

L’équipement Gravel s’inspire directement des tenues vélo route ou VTT. Selon vos préférences, vous pouvez opter pour une tenue bien ajustée (cuissard/maillot) ou semi-ajustée (short/maillot), très technique ou plus « passe-partout ». Encore une fois, la liberté reste le mot d’ordre en Gravel : libre à vous d’affirmer votre style !

Retenez que la pratique Gravel a ses propres exigences : il faut pouvoir rouler longtemps et confortablement, la plupart du temps sur des terrains exigeants, potentiellement piégeux. Confortables et durables avant tout, les tissus des tenues Gravel sont particulièrement robustes. Ils résistent mieux aux frottements et à l’abrasion que les matières ultralégères utilisées sur la route.

En règle générale, les vêtements Gravel sont légèrement moins cintrés que les tenues vélos route (sur le haut du corps), tout en étant plus ajustés que les maillots VTT. On trouve souvent des poches larges et faciles d’accès, des fermetures pratiques, des zones de respirabilité… La liberté de mouvement est privilégiée par rapport à l’aérodynamisme. Certains modèles orientés vers la performance sont très techniques. À l’inverse, il existe aussi des tenues vélo Gravel moins exclusives, plus « passe-partout ».

Ceci dit, il faut noter que l’équipement Gravel adopte facilement des styles décalés, ambiance vintage ou flashy.

 

 

Comment habiller le haut du corps pour une sortie Gravel ?

Pour habiller le haut du corps avant de partir pour une sortie Gravel, l’idéal est de porter une première couche respirante. Elle permettra de bien réguler la température corporelle et d’évacuer plus facilement l’humidité. Les sous-maillots en maille technique (sans manches) sont parfaits pour assurer ces fonctions cruciales pendant la saison estivale. Pour le choix du maillot, la coupe adaptée dépend de la durée passée sur le vélo.

Pour une sortie relativement courte et rythmée, où la vitesse et la performance prévalent, on vous conseille de porter un modèle technique, type maillot vélo route, avec une coupe bien cintrée.

Pour des sorties longue durée, il faut porter votre attention sur le confort. Un maillot convenablement ventilé, avec une coupe assez ample et de grandes poches bien pratiques sera plus agréable. Des poches grande capacité représentent un réel atout sur de longues distances. Privilégiez toujours des tissus anti-UV pour la belle saison.

Pour les aventuriers qui partent sur plusieurs jours au guidon de leur Gravel, avec des étapes touristiques, il existe des maillots fonctionnels, polyvalents, au style casual/passe-partout. Ils se portent facilement sur le vélo et font meilleure impression en ville.

Pour une pratique hors-saison, il faut privilégier l’imperméabilité, la ventilation, la protection contre le froid et le vent. Le haut doit offrir une bonne respirabilité, pour éviter la surchauffe. Vous risqueriez de trop transpirer, d’être trempé de l’intérieur et de prendre un coup de froid. La fonctionnalité est également très importante : les poches et les fermetures doivent pouvoir se manipuler avec des gants. Les détails réfléchissants sont indispensables pour préserver votre visibilité quand la lumière baisse. La meilleure solution consiste à combiner une couleur vive et des éléments réfléchissants.

 

 

Comment habiller le bas du corps pour une sortie Gravel ?

Le cuissard est un élément primordial de l’équipement Gravel, car un modèle inadapté, inconfortable, peut facilement gâcher une aventure ou une course. Selon l’objectif, plusieurs choix sont possibles.

Beaucoup de pratiquants optent pour un short ample ou semi-ajusté (avec un sous-short rembourré, intégré ou amovible), comparable à un short VTT All Mountain. Plus robuste et « mieux habillé » qu’un cuissard, ce type de short Gravel est plutôt destiné aux sorties loisir et au voyage bikepacking.

Il existe aussi des cuissards à bretelles pour le Gravel, parfaitement ajustés. Conçus avec des tissus haute résistance, ils intègrent généralement une peau de chamois très confortable, optimisée pour les longues distances. Orientés sport/performance, ils se rapprochent des cuissards vélo route.

L’aspect pratique n’est jamais négligé. Le cuissard de Gravel présente souvent des poches cargo sur les cuisses ou dans le dos, qui permettent d’emporter plus de ravitaillement. Le short Gravel prévoit aussi plusieurs poches – elles sont souvent sécurisées par un zip.

 

 

Comment choisir ses accessoires pour le vélo Gravel ?

La casquette est un accessoire bien utile en Gravel. Sur les longues sorties, elle protège du soleil, mais aussi de la pluie. Elle apporte un confort agréable à mesure que les kilomètres défilent. Généralement en coton, les casquettes Gravel peuvent aussi privilégier des matières plus légères et respirantes, pour affronter les fortes chaleurs. N’oubliez pas que la casquette Gravel est un marqueur de style.

Les chaussettes pour le Gravel doivent être respirantes. En effet, la transpiration peut créer des irritations très désagréables en course. Vous devez choisir des chaussettes légères et ventilées. Certains modèles utilisent des traitements antibactériens pour créer une sensation durable de fraîcheur. Une coupe montante offre une meilleure protection. Elle marque aussi votre style !

Le tour de cou peut s’avérer être un accessoire très pratique. Lorsque les températures sont faibles, il apporte une chaleur très agréable qui peut se moduler selon les besoins. En été, il protège du soleil, évite les coups de soleil et peut également protéger de la poussière de certaines pistes sablonneuses.

Les gants paraissent indispensables pour le Gravel. Ils protègent les mains en cas de chute et apportent plus de grip sur le guidon. Le rembourrage au niveau des paumes aide à éviter les sensations d’engourdissement désagréables qui peuvent apparaître sur les longues distances. En hiver, une paire de gants longs permet de lutter contre le froid et de garder une bonne dextérité.

 

 

Comment choisir ses chaussures Gravel ?

Conserver vos chaussures route pour une pratique Gravel n’est pas recommandé, car elles ne seront pas suffisamment robustes pour affronter les terrains off-road. Elles s’useront plus vite à chaque pied à terre et à chaque pas. Pour une pratique Gravel engagée, qui vous conduira sur des chemins boueux, piégeux et techniques, votre chaussure doit se rapprocher d’une chaussure VTT. Elle sera renforcée, durable, dotée de crampons pour offrir une bonne aptitude à la marche sur terrain accidenté.

Le système de serrage est un élément important pour faire son choix. Les lacets donnent un confort durable et un certain style. Le système Boa (réglage molette) permet un ajustement très précis, mais peut s’avérer plus fragile.

Une semelle en carbone, très rigide, optimise la transmission de puissance du pied vers la pédale. Elle doit être réservée aux pratiques les plus sportives, aux sorties courtes et intenses ou aux longues épreuves où chaque effort compte. Pour une pratique loisir/plaisir/aventure, la meilleure solution reste la semelle caoutchouc ou polyuréthane cramponnée, plus confortable et adaptée aux sections de marche. Vous pouvez aussi opter pour des chaussures plates polyvalentes.

Pour affronter les rigueurs de l’hiver, des chaussures Gravel peuvent intégrer une protection imperméable (matériau Gore-Tex). Sinon, les couvre-chaussures restent une excellente solution pour se protéger du mauvais temps.

Bien sûr, vos chaussures Gravel doivent être compatibles avec vos pédales automatiques.


Merci de patienter