ACCESSOIRES - CONSEIL : Le Bikepacking

Le Bikepacking

Vous recherchez l’aventure, les grands espaces, l’évasion ? Vous envisagez tout simplement de partir en week-end avec votre vélo ? Avec ses sacoches légères et faciles à installer directement sur le vélo, le Bikepacking va vous permettre de réaliser pleinement vos rêves d’escapade !

 

Qu’est-ce que le Bikepacking ?

Venu directement des États-Unis et inondant désormais l’Europe, le Bikepacking est une manière de voyager simple, avec un minimum de bagages et surtout sans porte-bagages. Le minimalisme à l’état pur pour partir à la découverte de la nature.

Dans cet esprit, les marques d’équipement ont développé des gammes de sacoches à fixer sur le cintre, le cadre ou la tige de selle permettant de voyager sur un ou plusieurs jours.

Le premier intérêt de cette pratique est de pouvoir utiliser ces sacoches sur tous les types de vélos comme un VTT semi-rigide, un VTT tout suspendu, un vélo de route, un Gravel ou un Fatbike, en aluminium ou en carbone. Et encore une fois, pas besoin ici de porte-bagages.

Le second intérêt est d’offrir une meilleure répartition de la charge sur l’ensemble de longueur du vélo. La stabilité est donc accrue pour rouler plus longtemps avec plus de plaisir. Avec le Bikepacking, vous pouvez donc rouler en autonomie, plus libre et plus léger.

 
 

 
 
 
 

Les différents types de sacoches

Le principe de base du Bikepacking est d’exploiter au maximum les différents tubes du vélo en entravant le moins possible la stabilité, la maniabilité et la légèreté. Chaque gamme se compose donc généralement de modèles pour le cintre, le tube supérieur, le triangle avant et la tige de selle, avec des déclinaisons en différents volumes en fonction de vos besoins, du type de vélo et de la géométrie de celui-ci.

 
 

 
 

Les sacoches à installer sur le cintre

Souvent de grand volume, elles permettent le transport de matériel encombrant comme la tente, le duvet ou encore le réchaud. Elles disposent de fixations déportées pour éviter l’écrasement des gaines, et des sangles entourent la poche interne pour un accès simple et rapide. Différentes tailles existent, vérifiez la longueur de votre cintre avant de commander une sacoche.

 
 

 

Les sacoches à installer sur le cadre

 
 
Sur le tube supérieur

Ces petites sacoches sont très pratiques pour garder vos petites affaires à proximité afin de visualiser et naviguer avec le GPS de votre téléphone ou tout simplement glisser vos clés ou votre portefeuille. Elles disposent de sangles de type Velcros ou boucles simples à installer sur le tube et la potence.

 
 
 
Sur le tube horizontal

Ce type de sacoche se fixe sous le tube horizontal avec un volume assez vaste d’environ 3-4 litres, vous pouvez glisser des vêtements ou autres éléments courants comme des outils afin d’accéder au contenu rapidement.

 
 
 
Sur le triangle complet du cadre

Cette sacoche d’un volume supérieur à 4 litres prend l’espace complet du triangle avant en se fixant sur les 3 tubes. Très stable, elle assure un positionnement idéal pour la répartition des poids et le centre de gravité, en faisant un modèle idéal pour charger des éléments plus lourds comme l’outillage ou des accessoires du vélo. Il faut cependant noter que ce type de sacoche rend généralement les fixations de porte-bidons inaccessibles. Nous vous conseillons de vérifier la compatibilité du cadre en prenant les mesures en longueur et diamètre.

 
 

 
 

Les sacoches à installer sur la tige de selle

Sacoche minimaliste à gros volume, elle se fixe directement sur la tige et sur les rails avec des Velcros ou des boucles. La poche interne est entourée de sangles de compression pour un accès rapide aux affaires du soir comme le sac de couchage ou des vêtements. Nous vous conseillons d’utiliser une sacoche avec une attache haute pour les tiges de selles télescopiques afin de garder l’affaissement de la tige et protéger le plongeur. Pensez à vérifier que la sacoche ne touche pas le pneu lors de la compression sur un VTT tout-suspendu.

 
 

Les matières

Ces produits disposent, en général, d’une toile renforcée en Nylon, polyuréthane ou polyester pour résister aux exigences des voyages. Les sacoches permettent de rouler en toutes conditions météorologiques avec un traitement imperméable ou des matières étanches. Elles disposent d’un tissu léger tout en gardant une grande robustesse.

 
 

Vous débutez dans le voyage à vélo ?

Le bikepacking vous séduit, mais vous ne savez pas comment débuter et quel est le type de matériel à emporter ?
Voilà nos conseils:

Il est important de connaître son niveau avant de partir à l’aventure. Un débutant peut très bien partir sur plusieurs jours en optant par des parcours simples, courts et en limitant les dénivelés.

Pour débuter, vous pouvez commencer par un trip de 2 à 3 jours, sur un vélo de Gravel par exemple, vous pouvez effectuer un parcours sur 50% de grands chemins et 50 % route, avec environ 50 kilomètres par jour et un dénivelé maximum de 900 m. Cela vous permettra de prendre du plaisir et de vous familiariser avec le goût de l’aventure.

 
 

Le matériel pour 2 / 3 jours de randonnée

  • Une tente légère
  • Un matelas gonflable ultraléger
  • Un sac de couchage léger et drap de sac si les températures sont basses
  • Un réchaud et des couverts légers
  • Des aliments types lyophilisés ou secs
  • Des affaires de toilette et une trousse médicale
  • Des vêtements légers pour le soir (produits techniques qui sèchent rapidement)
  • Une veste type Gore-Tex légère
  • Un bon éclairage
  • Un GPS ou une carte
  • Un chargeur solaire ou batterie externe
  • Les outils de réparation pour votre vélo
  • De l’eau, beaucoup d’eau !
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Merci de patienter